La prise de références

Créez votre CV Vidéo en 1 min

La prise de références

Utilisé dans le cadre d’un recrutement, le contrôle de références, également appelé prise de références – constitue une méthode complémentaire aux entretiens pour aider le recruteur à prendre la décision d’une embauche.

Le contrôle de références s’effectue via la prise de contact avec des membres de l’entourage professionnel du candidat. Il peut s’agir de collaborateurs actuels ou anciens, de clients, de partenaires, de fournisseurs.

En termes de relations hiérarchiques, les référents peuvent se recruter parmi les supérieurs hiérarchiques : manager ou N+2, ou parmi les homologues du candidat.

Le candidat peut influer sur le choix du référent en suggérant à son futur recruteur deux ou trois références professionnelles aptes à être interviewées dans le cadre d’un contrôle de références.

Une prise de référence ne peut se faire sans votre accord, vous seul pouvez citer les personnes auprès desquelles prendre référence.

Comment on peut se préparer pour un contrôle de référence comme étant candidat ?

Voici quelques conseils qui peuvent vous aider :

Prévoyez en moyenne trois contacts :

Un contrôle de référence sur une seule personne ne sera pas suffisant pour le recruteur, mais trois contacts c’est rassurant, engageant pour vous et il vous donne la possibilité de proposer au recruteur des profils et des rapports hiérarchiques différents, par exemple vous pouvez proposer un dirigeant d’entreprise, un chef d’équipe et un ancien collègue de travail.

Vérifiez les coordonnées de vos référents :

Il se peut que vos anciens managers ou collègues aient changé de numéros de téléphones ou adresses mails, il est donc très important de vérifier ces informations avant de les mettre sur votre dossier de références. Fournir au recruteur des coordonnées fausses peut vous porter préjudice.

Demandez la permission de vos référents :

Par courtoisie professionnelle et avant de communiquer leurs coordonnées à votre recruteur, il est essentiel de contacter vos référents et demander leur permission ou leur autorisation d’être sollicités.

Préparez vos référents :

Plusieurs recruteurs vont vous informer avant de contacter vos référents. Donc informez-les et prenez le temps de les préparer. Pensez aussi à leurs demander de parler de certaines compétences telles que votre leadership, votre esprit critique, vos compétences en communication et votre sens de travail d’équipe…

Envoyez une lettre de remerciement :

Vos référents vont vous rendre un grand service, non seulement ils vont sacrifier leur temps pour vous, mais ils vont mettre également leur propre réputation en jeu, donc prenez un moment pour leur écrire un email ou une lettre de remerciement.

Astuce bonus :

Si vous êtes un jeune diplômé, vous pouvez faire recours à vos anciens professeurs, ou bien vos encadrants/tuteurs de stage pour vous servir de référents.